top of page
  • Photo du rédacteurEmmanuel Vacarisas

Hélène (participe à nos cours de théâtre pour la deuxième année)

Dernière mise à jour : 4 janv.

Nous vous emmenons à la rencontre de celles et ceux qui font exister la Compagnie Vacarisas. Comédiens et comédiennes amateur(e)s mais exigeant(e)s vis-à-vis d'eux-mêmes, ils et elles nous donnent l'envie d'être toujours plus à l'écoute pour satisfaire leur envie d'un théâtre ludique et de qualité.


Aujourd'hui, c'est Hélène qui se prête au jeu de l'interview. Elle participe au cours de travail de scènes du mercredi pour la deuxième année.


Bonne lecture !

cours de théâtre amateur à Paris
Hélène dans "La Leçon" de Ionesco

Comment as-tu connu la compagnie ?

J’ai connu la compagnie grâce à une élève qui était l’amie d’une amie.


Qu’est-ce qui te plaît dans l’enseignement proposé ?

Ce qui me plaît dans le cours, c’est que c’est un « safe space » où je peux être moi-même tout en continuant d’évoluer.


Quels sont les rôles que tu as aimé interpréter ? Y a-t-il un rôle qui t’a marqué davantage ?

L’année dernière, j’ai eu deux rôles : l’élève dans La leçon (Ionesco) et Cathos dans Les précieuses ridicules (Molière). J’ai pu redécouvrir ces scènes et me perfectionner dans la comédie.

Jouer l’élève dans La Leçon était inédit pour moi car je suis quelqu’un d'introverti.


Y a-t-il des rôles ou des styles de personnages que tu rêves d’interpréter ?

J’aimerais bien essayer de jouer des rôles dans le théatre japonais kabuki, qui est à la base réservé aux hommes. J’aimerais également jouer des rôles de Shakespeare.


Que cherchais-tu en t’inscrivant à un cours de théâtre ? Qu’as-tu trouvé au sein de la compagnie ?

Je cherchais à reprendre confiance en moi après une mauvaise experience que j’ai eue dans l’atelier théâtre de mon ancienne université à l’étranger.

J’ai trouvé au sein de la compagnie un esprit de groupe où il n’y a ni compétition ni histoires de collège, et c’est assez rare dans les cours de théâtre.


Pourquoi recommanderais-tu les cours de théâtre de la compagnie ?

Pour l’esprit de groupe, la bonne ambiance et la pédagogie d’Emmanuel.


As-tu une anecdote concernant les cours, répétitions, spectacles ?

L’année dernière, je n’ai travaillé que deux scènes, à cause de ma timidité. Cette année j'ai demandé à en travailler trois, ce qui est un challenge intéressant.

Merci pour tes réponses à nos questions, Hélène ! Alors, pour le kabuki, je ne suis pas sûr d'être celui qui réalisera ton rêve... Shakespeare me paraît plus envisageable !


Dans quelques jours, nous reviendrons sur 59 de Christian Siméon, monté durant la saison 2020 - 2021.


À bientôt !


(Photos de Louis Barsiat)







Comments


bottom of page