top of page
  • Photo du rédacteurEmmanuel Vacarisas

[RETOUR SUR] "59", pièce de théâtre de Christian Siméon

Dernière mise à jour : 25 janv.

Dans la section [RETOUR SUR], nous vous présentons les spectacles montés dans le cadre de nos cours de théâtre "Travail d'une pièce". Aujourd'hui, nous revenons sur 59, de Christian Siméon, une des pièces travaillées pendant la saison 2020 - 2021.


Bonne lecture !

cours de théâtre amateur à Paris

Pourquoi avoir choisi cette pièce de théâtre ?

Le sous-titre de cette pièce est "Contes horrifiques de Commentry la Rouge". Il n'en fallait pas plus pour aiguiser ma curiosité. Très vite au cours de la lecture, j'ai été convaincu que je voulais travailler cette pièce : l'ambiance sombre et angoissante, les scènes de meurtres, les personnages malveillants... tout cela constitue un mélange original que l'on voit rarement sur une scène de théâtre. Le Grand Guignol n'est pas loin, et c'est un registre que j'avais envie d'aborder : par le passé, j'ai pu voir quelques bons exemples de spectacles de ce type, et j'étais fasciné par la faculté à créer la peur chez le spectateur malgré le fait que, davantage encore qu'au cinéma, on sache pertinemment que tout de ce qui se passe sous nos yeux est faux.


59 étant avant tout une comédie, la peur y est toute relative, mais quand j'ai proposé de nous plonger dans cet univers, le groupe concerné a été très enthousiaste.


Des personnages drôlement dérangeants...

Ce qui a beaucoup plu aux participants du cours, c'est l'humour noir avec lequel les personnages sont écrits. Bien peu trouvent grâce aux yeux de l'auteur, et c'est tant mieux ! La plupart d'entre eux basculent dans la folie meurtrière à cause de rillettes étrangement préparées (mais je ne peux pas en dire plus ici !). La vengeance de certains est sans pitié (une ancienne chanteuse lyrique a une façon bien à elle de décorer le sapin de Noël), quand d'autres sanctionnent radicalement le retard d'un convive à un diner...

cours de théâtre amateur à Paris

Il a été très intéressant de chercher à naviguer en permanence entre le rire, la folie et la peur qu'on voulait transmettre au public. Si on ne mettait en relief que la face comique de l'écriture, on ne tirait pas profit de ce que propose la pièce. Et si on se contentait de la face sombre de l'histoire, on prenait le risque de présenter un objet un peu indigeste. C'est ce jeu d'équilibriste permanent qui a été le plus intéressant à travailler. La bascule entre normalité et folie a donné parfois un peu de fil à retordre, mais il y a eu une jubilation certaine à mettre en jeu ces situations pour le moins inédites.


Le mystère de Commentry...

Au delà du style de la pièce, original comme nous l'avons dit, la forme de celle-ci est assez amusante : un majordome nous invite au début du spectacle à déguster un repas, de l'apéritif au dessert. Chacun des plats correspond à une scène différente. Et peu à peu, les histoires qui s'enchainent permettent de lever le mystère qui règne sur la ville, et les spectateurs en apprennent toujours davantage sur l'origine des mystérieuses rillettes.


Ce petit côté "intrigue policière" ne fait qu'ajouter un peu de suspense et crée un lien entre des saynètes a priori indépendantes. Et le fin mot de l'histoire risque de vous rester sur l'estomac !

Si vous cherchez un univers original à monter, n'hésitez pas à découvrir cette pièce publiée par La Librairie Théâtrale. C'est particulier, comme vous l'aurez compris, mais assez jubilatoire à travailler.


N'hésitez pas à découvrir les autres pièces que nous avons montées au sein de nos cours de théâtre.


On se retrouve bientôt avec une nouvelle interview d'une des comédiennes de la troupe !


(toutes les photos sont de Louis Barsiat) [Les interviews de certain(e)s comédien(ne)s du spectacle : Joëlle, Julie, Isabelle]



Kommentare


bottom of page